Accueil
Plan du site
Livre d'or
Présentation du site
Sauvons la mémoire
Rue du Naveix
Le port du Naveix
La rue du Masgoulet
La rue du Rajat
Enfants de la Vienne
Marins du Clos
L'usine électrique
Les Ponticauds
Les Ponts
Pont Saint Etienne
Alentours des Ponts
Des Habitants
Où se détendre
Documents
Les Laveuses
Le long de la Vienne
La fin du quartier
Les Trois-Châtains
Les Casseaux
Les Coutures
Les Vidéos
Histoire
Formulaire de contact
Colo de Plainartige

 

  Enfants de la Vienne, jeunes Ponticauds, Nous sommes les fils de cette race fière, campés sur les bords de la belle rivière .  

Les derniers acteurs de l'Histoire des PONTICAUDS disparaissent petit à petit.

Si nous ne faisons rien, bientôt il ne restera plus rien de cette mémoire collective ! Vous avez certainement un témoignage à apporter, une ou plusieurs photographies au fond d'une boîte en carton, des documents en rapport avec le quartier des ponts et ses habitants.

recherchez-les, confiez-les nous par voie postale ou par Scann, tous les documents vous seront très rapidement restitués.

Dictez-nous vos témoignages et souvenirs verbalement, enfin chercher chez vos parents, grands parents tout ce qui pourra aider à faire vivre notre histoire .

Nous sommes tous acteurs de cette mémoire des ponts, de cette mémoire ponticaude qu'il nous faut absolument préserver.  

 

                                                       En préambule, Vue du Pont Saint Etienne ( JLH 28 novembre 2020 )

  Vue générale du quartier, le pont Saint Martial, le Pont Saint Etienne, l'usine éléctrique, l'usine de porcelaine GDA, et bien sûr la Vienne. Archives municipales Fi1684.   

 Tout d'abord, rappelons que la Rue Donzelot se nommait avant la construction du collège, Rue VACQUAND. Sur cette Vue, on voit l'emplacement sur lequel sera construit le collège Donzelot à partir de 1962, l'emplacement ou sera construit le foyer logement pour personne agées, quelques bâtiments de l'usine de porcelaine GDA, et en bout de la rue du Masgoulet vers le Bd Saint Maurice, presque en face la rue du Naveix et ses environs imédiats sera construit la patinoire. Le boulevard Saint Maurice qui existe toujours aujourd'hui, la rue du Paradis qui existe toujours, (elle reliait et relie encore la rue du Masgoulet au boulevard Saint Maurice), la maison du légionnaire ou maison hantée, elle aussi existe toujours mais a bien changée depuis cette époque. Au sujet de la petite, toute petite rue du Paradis, j'ai cherché en vain une plaque rappelant son nom, comme toutes les rues en ont. Et bien sûr la rue du Masgoulet et son grand mur qui séparait la rue des terrains du couvent. Au pied de ce mur, presque à chaque extrémité, se trouvait des bornes fontaines qui alimentaient les habitants en eau. De la fenêtre, enfant, quand j'allais chez ma tante, je voyais comme horizon ce mur avec sur le dessus des tessons de bouteilles, pas assez grand je ne parvenais pas à voir ce qu'il y avait derrière. 

   

                        Nom à l'entrée de la rue en novemebre 2020 - La rue du Paradis et la maison "du Légionnaire" à la même date.   

                           L'école du Boulevard Saint Maurice en novembre 2020. Beaucoups de Ponticauds s'en souviennent, dont moi. 

   

               Rue Charles Gide, anciennement rue de la Gare.

   

   

   

   

   

  

   

   

   

   

   

 

   

   

 

                   Plaques de noms de rues et plaques de l'usine de porcelaine Boulevard des Casseaux " JLH 28 nobembre 2020 "  

                                                  De l'autre coté, sur l'autre rive, les Jeunesses Coop en novembre 2020 (JLH) 

            La Cathédrale vue de l'Université Populaire en novembre 2020 (JLH) Difficile en parlant de ce quartier de ne pas l'évoquer !

 

  

  

 

  

 

 

les enfants de la Vienne  |  ponticauds@wanadoo.fr
ponticauds, Limoges, enfants de la Vienne